Votre navigateur (Internet Explorer 6) est obsolète. Il est contient des failles de sécurité et ne peut pas afficher toutes les fonctionnalités de ce site ou d'autres sites. Apprenez comme mettre à jour votre navigateur.
X

1 commentaire

Non classé

4 avril 2014

Carretera Austral 2

La prochaine semaine sur la Carretera s’annonce plus «tranquille ». Tout d’abord, nous allons avoir environ 200km de routes asphaltées. Ensuite, notre prochaine ville de repos est Coyhaique à seulement 100km de Villa Castillo! Nous projetons dans un premier temps de la rejoindre en 2 jours. Sur la route nous rattrapons un couple de Canadiens avec qui nous partagerons le repas.

IMGP6532

Finalement le soir du 1er jour nous ne trouvons pas de place pour dormir qui nous convienne à l’abri du vent. Nous allons donc directement à Coyhaique sous une légère pluie. À notre arrivée, le camping que nous visions à l’extérieur de la ville est fermé. Nous revenons donc en ville et trouvons une « hospidaje » à 22h passé. Coyhaique est la grande ville de la région avec un supermarché! Quel plaisir d’aller y faire les courses et acheter un bon steak pour le midi.

Le lendemain, nous repartons après une nuit pluvieuse qui a enneigé les sommets alentour.IMGP6554Vue magnifique. Mais nous aurons le droit aussi à quelques gouttes nous obligeant à nous arrêter  une première fois sous un abri bus. Dans l’après-midi, il se remet à pleuvoir dru. On s’abrite et décidons de nous rendre au camping du village pour dormir à l’abri après seulement 40 bornes.

Le lendemain matin, nous avons de la neige fondue et du brouillard. Nous pensons passer la journée ici à lire au chaud près du feu.

IMGP6574

Mais finalement nous profiterons d’une éclaircie dans l’après-midi pour avancer un petit peu. Nous passerons une nuit fraiche (les parois intérieures de la tente ont gelé) au bord d’un ruisseau avec une superbe vue au petit matin. Nous repartons après 11h les tentes sèches, mais les pieds pas encore tout a fait réchauffés.

IMGP6586

 Nous nous dirigeons vers le lago los torres pour y passer la nuit. Nous y rencontrons un Hollandais, deux Français et un Polonais également à vélo. Nous arrivons tous à caser nos tentes au niveau d’un mirador.

IMGP6601

Le lendemain matin après quelques kilomètres, Cyrille a des problèmes mécaniques. Il retourne sur Manihuales pour faire les réparations. Il me rattrapera 2 jours plus tard lors de mon repos. Je passe donc la nuit suivante au sommet d’un petit col avec les autres cyclistes. Vue superbe sur la voie lactée sans aucune lumière parasite.

IMGP6611

Un vrai plaisir malgré la fraicheur de la soirée. Le lendemain, journée d’été nous sortons les shorts pour rejoindre Puyuhuapi.

Les autres cyclistes passeront la nuit dans un parc après avoir péché. Moi j’ai continué jusqu’à la ville. Le jour suivant, s’est dans le 4*4 d’un couple d’américains et avec les Canadiens arrivés comme moi que j’irai visiter le parc de Queulat pour mon jour de pause.

Le soir Cyrille m’a rattrapé, son vélo tourne comme une horloge.

[geo_mashup_map]

Pour être sûr de ne pas rater un nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter d’EspoirKiné :










  • salut l’homme couché :o)

    on voit que la carretera austral ne t’épargne pas, mais tu as l’air de t’en tirer plutôt bien ! sympa d’avoir trouvé une petite tribu avec qui tu partages les soirées d’hiver au coin du feu ;o)

    à la vitesse où tu vas, tu vas finir par nous rattraper (on est au nord du chili, à san pedro de atacama), surtout qu’on a laissé les vélos au repos pour deux mois et on n’utilise plus que nos jambes pour avancer.

    on te fait un gros abrazo, et plein de courage pour la suite qui sera à coup sûr plein de belles surprises !

    berga & jéjé

    3 h 51 min
    05/04/2014