Votre navigateur (Internet Explorer 6) est obsolète. Il est contient des failles de sécurité et ne peut pas afficher toutes les fonctionnalités de ce site ou d'autres sites. Apprenez comme mettre à jour votre navigateur.
X

0 commentaires

Non classé

9 février 2014

Ho Chi Minh

Me voilà à Ho Chi Minh, la capitale économique du Vietnam. Je commence par me balader dans la ville, je tente de me rendre dans deux musées, mais ils sont fermés à mon arrivée (c’est l’heure du repas). Je continue donc dans différents parcs et marchés de la ville ainsi que sur les bords du Mékong. Ça me fait du bien de marcher un peu même si traverser les routes est tout aussi dangereux que d’y rouler à vélo.

Une vidéo de la circulation à Ho chi Minh, peu encombrée pendant ces vacances.

Le lendemain, il me faut trouver des cartons, du scotch et du cellophane afin d’empaqueter Tao correctement pour l’avion. Je parcours la ville à la recherche de différents magasins qui pourraient avoir des cartons suffisamment grands (Vendeur d’électroménagers, bricolage, grande surface), mais impossible de trouver ce que je souhaite. Quand certains acceptent de me laisser regarder leurs cartons, ils n’ont que des petits… Finalement au hasard d’un détour alors que j’allais rentrer pour manger je tombe sur un magasin de vélos qui vient d’ouvrir il y a seulement 3 mois et ils ont encore les cartons des vélos qu’ils ont reçus dont un suffisamment grand pour Tao, parfait!

Maintenant que mon après-midi est libre, je voulais retourner dans l’un des musées que je n’avais pas pu visiter la veille. Sur mon trajet, je tombe sur un groupe d’étudiants venant dans le quartier touristique pour améliorer leur anglais. Finalement je passerai l’après-midi à discuter avec eux de mon voyage, de l’histoire du Vietnam et autres sujets. Puis avec certains des étudiants, nous tentons de rejoindre à pied le musée de Ho Chi Minh, mais encore une fois lors de notre arrivée un peu tardive à 17 h, il est fermé. Nous rentrons donc en continuant à nous balader dans la ville.

IMGP2983

Il me faut ensuite rejoindre l’aéroport pour quitter Ho Chi Minh, le Vietnam, mais également l’Asie, car ma prochaine destination est l’Australie. Déjà qu’il n’est pas évident de rouler avec le vélo, mais en y rajoutant un carton de 2m je passe encore moins inaperçu!

 IMGP3361

Je quitte donc cette Asie dynamique, toujours en mouvement. Je quitte des Asiatiques curieux avec ces sourires accrocheurs à leurs lèvres. Je quitte ces monastères bouddhiques où j’aurais passé de bons moments et de bonnes nuits. Je quitte ces motos qui font 4*4 monospaces ou encore transports de marchandise. Je quitte ces routes plates. Mais je quitte tout cela pour de nouveaux bons moments, j’en suis sur !

[geo_mashup_map]

 

Pour être sûr de ne pas rater un nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter d’EspoirKiné :